Tous nos conseils

12 conseils

Descriptif sommaire - selon le besoin et la volonté du client

Fondations soubassement Décapage de la terre végétale. Détermitage sur l’emprise de la construction. Fouilles en rigole avec semelles filantes B.A sous les murs porteurs. Semelle BA ch 50 x 25 avec cadre LG8. Soubassement en agglomérés sur une hauteur de 0,40 de base. Enduit de soubassement hydrofugé ou avec soubassement type "Argi 16". Planchers Dalle de 12 cm en béton armé sur terreplein avec isolation ou vide sanitaire, avec poutrelles et hourdis isolant, ou leader EMS avec poutrelles et hourdis en matériaux composite et rupteurs 4 ponts thermiques selon le choix du client dans le cas de chauffage au sol. Murs Elévation des murs en briques ou parpaings. Enduit extérieur monocouche projeté gratté (taloché en option), avec baguettes d’angles en finition. Appui de fenêtre ton pierre avec finition arrondie. Charpente-couverture Charpente bois industrielle (fermettes axées tous les 60 cm) ou traditionnelle traitée IFH. Couverture en tuiles en terre cuite de type romane canal (couleur au choix). Lambris sapin ou PVC en sous face des porches extérieurs. Gouttières en aluminium laqué de forme corniche ou demi-ronde de couleur. Menuiseries Menuiseries extérieures en PVC double vitrage avec gaz argon à isolation renforcée. Baies coulissantes en aluminium laqué à double rupture de pont thermique avec seuil encastré, fermeture 3 points. Volets battants en PVC blanc ou et PVC couleur, Red cedar (en option). Volets roulants électriques dans coffres tunnels terre cuite. Portes intérieures postformées prépeintes de marque RIGHINI ou équivalent. Porte isolante postformée avec serrure 3 points sur la séparation de l’habitation et du garage. Porte de garage coulissante ou basculante (sectionnelle ou à rouleau en option). Platrerie Plafond placo* suspendu sur l’ensemble de l’habitation compris garage. Doublage des murs en placo sur ossature métallique compris laine de verre de 100 mm (système OPTIMA). Cloisons de distribution en placo sur ossature métallique compris laine de verre de 45 mm (acoustique). Placo marine, haute résistance à l’humidité sur l’ensemble de la salle de bains (teinte vert). Placo spécial feu à l’emplacement de la cheminée (teinte rose). *Placo: plaques de plâtre Chauffage - Eau chaude - sanitaire Se reporter à la page des énergies renouvelables. Électricité Installation électrique complète selon les normes en vigueur de l’EDF (NF 15 100) suivant RT 2012. Plomberie sanitaires Sanitaires selon gamme à découvrir chez nos fournisseurs. Possibilité de douches carrelées dites « Italiennes ». Branchement machine à laver et lave-vaisselle. Isolation plafond Laine de verre projetée sur 40 cm, pour l’obtention d’un R = 8 suivant étude thermique. Si traditionnel, rouleaux de laine de verre 24 cm. Carrelage faïence Carrelage collé dans toutes les pièces sauf les chambres. Faïence murale dans les salles de bain. Chapes lissées dans les chambres. Carrelage et faïence selon gamme à découvrir chez nos fournisseurs. Le système constructif
Lire la suite

Le choix du terrain

Rechercher son terrain Par recherche personnelle :Vous avez déjà défini la zone géographique dans laquelle vous souhaitez faire construire. Petites annonces dans les journaux, agences immobilières ou notaires sont les sources à votre disposition. Examiner les possibilités de prêt Avec l’aide du constructeur :À titre gracieux, ce dernier peut vous apporter un soutien dans votre recherche foncière grâce à son fichier terrains et à sa connaissance du marché. Choisir son terrain Terrain en lotissement ou en diffus :En lotissement : vous êtes sûr que le terrain est constructible et viabilisé. Si votre terrain est isolé, consultez le POS (Plan d’Occupation des Sols) ou le PLU (Plan Local d’Urbanisme) à la mairie et demandez un certificat d’urbanisme qui vous indiquera s’il est constructible et sous quelles conditions. Bien entendu, nous pouvons effectuer ces démarches pour vous La qualité du terrain En consultant les plans au Cadastre,vous vérifiez la situation exacte du terrain et son environnement. S’il y a lieu, Maisons ACCO peut faire intervenir un géomètre-expert. Étudiez l’emplacement, notamment l’environnement avec le site www.georisques.gouv.fr :la proximité des commerces, des écoles, des voies d’accès et des transports : autant de points importants au quotidien qui permettront à votre terrain de la valeur. Le prix du terrain Il est déterminé par la loi de l’offre et de la demande : en partie fonction de la localisation, du nombre de mètres carrés constructibles et de la qualité géologique du soussol, si elle est connue. Son prix comprend : La valeur d’acquisition et les frais qui se décomposent entre les honoraires du notaire, et les droits d’enregistrement. L’achat du terrain Signer tout d’abord un compromis ou promesse de vente : Ce document doit mentionner les conditions suspensives qui vous protègent dans le cadre de la nonobtention des prêts ou du permis de construire. Signer ensuite l’acte de vente : Devant notaire qui vous rend effectivement propriétaire du terrain.
Lire la suite
Lire la suite

Le procès verbal de réception : Un transfert de propriété

La date de réception Elle marque : Le point de départ des garanties attachées à l’ouvrage Le paiement du solde dans le cadre des conditions légales précisées obligatoirement dans le contrat de construction La remise des clés Le transfert des risques quant à la garde de l’ouvrage Une visite de fond en comble L’objet de la réception est de faire l’état des lieux et des équipements. Vous devez vérifier avec votre constructeur si tout est conforme point par point à la notice descriptive et aux plans. A cette occasion, vous pouvez vous faire assister par un professionnel habilité. Le procès-verbal de réception Après ce «tour du propriétaire», vous procédez à la réception Sans réserves si vous n’avez constaté aucune anomalie Avec réserves si vous avez constaté des modifications à apporter Ces éléments figurent sur un procès-verbal que vous signez et qui doit mentionner le détail des réserves éventuelles ainsi que le délai pour remédier aux défauts constatés. Une fois ces diverses étapes franchies, vous aurez la satisfaction de prendre possession de votre maison conforme à vos désirs.
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Le prêt action logement (PAL)

Le Prêt d'Action Logement (ex-1% logement) Afin de financer la construction ou l’acquisition de votre logement il est possible de compléter votre prêt principal ou votre apport avec des prêts complémentaires et cumulables comme par exemple le Prêt « Action Logement ». Ce prêt est accordé si les conditions suivantes sont remplies : être salarié d'une entreprise privée non agricole employant au moins 10 salariés et adhérente au Comité Interprofessionnel du Logement (CIL). Enfin le logement doit être occupé à titre de résidence principale. De plus certaines conditions concernent le logement. Le logement doit être construit ou acquis sur le territoire métropolitain ou dans un département d'outre-mer. Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique qui sont celles de la RT 2012. La durée du prêt est libre mais ne peut dépasser 20 ans et le montant maximum correspond à 30% du coût total de l'opération et dépend de la zone d’implantation : Montant du prêt Action Logement selon la zone d'implantation du bien Zone d'implantation Montant minimum Montant maximum Zone A 15 000€ 25 000€ Zone B1 15 000€ 20 000€ Zone B2 7 000€ 15 000€ Zone C 7 000€ 10 000€ Son taux d’intérêt de 1 %. A ce taux d’intérêt de base, l’emprunteur devra ajouter le coût de son assurance de prêt immobilier. Ces montants peuvent être majorés à hauteur de 16.000 € maximum, dans la limite de 50% du coût des travaux spécifiques d'accessibilité et d’adaptation du logement aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Par ailleurs, une majoration du prêt (de 5.000 € à 10.000 €) concernera les salariés qui sont dans certaines situations : acquéreurs d'un logement dans le cadre de l'accession sociale à la propriété (opérations Prêt social location-accession [PSLA] ou logements situés dans les zones faisant l'objet d'une convention de rénovation urbaine). les anciens locataires d’HLM ou les jeunes de moins de 30 ans . acquéreurs de logements dans le cadre de la vente HLM. OÙ DÉPOSER LA DEMANDE DE PRÊT ? Le salarié dépose sa demande de prêt auprès de son employeur. S'il s'agit d'un logement neuf, ou ancien dans lequel des travaux doivent être effectués, la demande d'octroi de prêt en cas de mobilité professionnelle, doit être présentée dans les 24 mois à compter du changement de lieu de travail entrainant un changement de domicile. Le prêt « Accession » d'Action Logement n'est pas accordé automatiquement. L'emprunteur doit s'adresser à l'organisme collecteur auprès duquel son entreprise verse sa participation à l'effort de construction ou à l'organisme collecteur le plus proche (CIL/CCI). Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite

Plan Epargne Logement

Le Plan Epargne Logement Le Plan Épargne Logement (PEL) est un outil d’épargne bloqué. Il produit des intérêts et ouvre droit à une aide de l’État (prime d’État) lorsqu’on l’utilise pour contracter un prêt immobilier, dans le cadre de l’achat d’une résidence principale ou secondaire, Les avantages du PEL pour un prêt immobilier : La prime d’État et le PEL : un avantage certain ! Le PEL a l’avantage d’être encouragé par l’État. En effet, lorsque le titulaire d’un PEL utilise cette épargne comme apport personnel pour souscrire un prêt bancaire d’au moins 5 000 euros, il bénéficie d’une prime de l’Etat pouvant atteindre 1 525 euros. Ce coup de pouce est toujours bienvenu dans le montage d’un grand projet tel qu’un achat immobilier. Avec le PEL, les intérêts de la banque sont connus à l’avance Le taux d’intérêt maximum que peut fixer la banque pour un prêt souscrit dans le cadre d’un PEL à l’issue de sa phase d’épargne est de 2.20 %. Connaître le taux d’intérêt qui sera fixé pour son prêt immobilier est un avantage du PEL qui attire les investisseurs. L’avantage de l’exonération d’impôt pour le PEL Le Plan Épargne Logement permet à son titulaire de se constituer un capital exonéré d’impôt jusqu’à sa douzième année. Le PEL a l’avantage de se constituer dans la durée et sans risque Le PEL est avantageux lorsque l’on envisage un projet immobilier, car il se constitue dans la durée. Les versements minimums obligatoires annuels sont faibles et le titulaire du PEL peut choisir sa périodicité. Le PEL est avantageux pour une épargne régulière, constituée dans le temps. Par ailleurs, le PEL est un outil d’épargne sans risque.
Lire la suite